Robot politique sur Twitter

Robot politique sur Twitter

J’ai réalisé un générateur de textes type « lorem ipsum« , du faux texte pour remplir des zones sur des maquettes de graphistes. Ce générateur ne se limite pas au fameux texte latin, mais va plus loin en proposant diverses langues (anglais, chinois, arabe, breton, ch’ti…) et aussi des textes humoristiques dont un générateur de langue de bois.

C’est alors que je me suis dit qu’il serait amusant d’en faire un robot sur Twitter. J’ai compliqué la chose en ajoutant pas mal de textes et en mettant un petit brin d’Éliza sous le moteur. Éliza est un simple programme d’intelligence artificielle destiné à imiter le dialogue entre un patient et son psychologue. Le principe est vraiment simple : en fonction de mots précis, Éliza dispose de phrases toutes faites. Par exemple, si le programme rencontre le mot « demain« , le programme pourrait proposer la phrase suivante : « Comment vous projetez-vous dans l’avenir ?« .

Pour amorcer la pompe, mon robot va d’abord rechercher des tweets qui contiennent les mots-clés « politique » ou « Presidentielle2017 » par exemple. Elle va alors répondre a ces tweets de façon complètement aléatoire : c’est le générateur de langue de bois.

Si la personne répond, alors le programme lui répondra soit avec l’intelligence artificielle si le programme trouve un mot-clé, soit de façon aléatoire avec le générateur de langue de bois. Et la discussion continue (et peut continuer longtemps…).

Pour relancer les lecteurs sur différents sujets, le programme va lancer de temps en temps des phrases en prenant les tendances de Google Trends et en y ajoutant un des hashtags du TOP 10 de Twitter. Ce qui peux donner des phrases comme : « Et voilà : Pierre Gattaz, Emmanuel Macron, Mouvement des entreprises de France #FaudraitUneLoiPour« . Ce qui ne veux rien dire, mais peut amener des personnes à répondre.

Enfin, si vraiment personne ne parle de politique, le robot dispose d’une liste de « stars » sur Twitter. Il va alors lancer la discussion à l’une de ces stars. Sait-on jamais…

Et puis, pour rendre tout cela encore plus joli, des Emojis sont ajoutés parfois. Ces Emojis sont choisis parce qu’ils ne signifient pas grand chose en soit, mais peuvent être interprétés de différentes façon en fonction du contexte (et des personnes qui le lisent surtout). Par exemple les signes qui se masquent les yeux ou se bouchent les oreilles 🙉.

J’ai mis en place une dernière chose histoire de bien enfoncer le clou. Le robot s’abonne automatiquement à des comptes qui parlent politique. Si au bout de quelques jours, ces mêmes comptes ne s’abonnent pas au robot, alors le robot se désabonne. Ce système permet d’obtenir beaucoup de followers.

Voilà, ce robot tourne tout seul et vit sa vie tranquillement dans son coin sans que j’ai à m’en occupé. Il a, à l’heure où j’écris ces lignes, plus de 1400 followers (beaucoup plus que mon compte…) et se fait draguer au moins une fois par jour. Les discussions sont endiablées et très politiques évidement.
Tout ceci n’étant pas autorisé par Twitter (mais combien y’a-t-il de robots sur Twitter ?!), je ne vous donne pas le nom du compte. Mais il est possible de le retrouver en cherchant bien. Peut-être y êtes-vous déjà abonné ?!

Compétences

, , , ,

Posté le

28 mars 2017

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This